140
Bio
Photo de Lou Lubie

Dédicaces & rencontres

📍 Amiens
1e et 2 juin 2024
Festival Rendez-vous de la bande dessinée

📍 Paris
Samedi 8 juin 2024, 16h-19h
Librairie BDnet Bastille
Dédicace

📍 Lyon
14 juin 2024
Librairie LaBD / Aquarium Ciné-Café
15h30 - 18h30 : dédicace à la librairie La Bande Dessinée
À partir de 20h30 : projection + débat au ciné-club l’Aquarium

📍 Grenoble
Samedi 15 juin 2024 à 15h
Bibliothèque du centre-ville
Rencontre suivie d'une dédicace
En partenariat avec la librairie Momie Grenoble

📍 Paris
Vendredi 28 juin à 19h30
Librairie Violette & co
Rencontre suivie d'une dédicace

📍 Toulouse
Vendredi 5 juillet 2024
Librairie Le Comptoir du Rêve
15h-16h : Rencontre au théâtre la Cave poésie
16h-19h : Dédicace à la librairie Le Comptoir du Rêve

📍 Bordeaux
Samedi 6 juillet de 15h à 18h
Librairie Mollat
Dédicace

📍 Brest
21-22 septembre 2024
Festival Brest en Bulle

Longue
Moyenne
Courte

Lou Lubie est scénariste et dessinatrice de bandes dessinées. Originaire de l'île la Réunion, elle s'envole vers la France métropolitaine à l'âge de dix-sept ans pour suivre un master en Game Design et Management (conception de jeux vidéo) à Supinfogame. Elle garde cependant un lien fort avec son île en y publiant un roman jeunesse en deux tomes, Hallucinogène, suivi de trois bandes dessinées dont la dernière, Un créole en métropole, connaît un joli succès.

Parallèlement, elle fonde en 2008 le Forum Dessiné, un site communautaire où les échanges se font uniquement sous forme de dessins. Elle y développe un goût pour la création numérique et transmédia, au travers des nombreux projets collaboratifs (jeux vidéo, BD, animations...) qu'elle mène avec sa communauté. Toujours actif aujourd'hui, le site a vu défiler plus de 3.000 dessinateurs francophones et 350.000 dessins.

Après son diplôme en 2012, elle travaille tour à tour comme illustratrice et développeuse web. C'est en 2016 qu'elle revient vers la BD avec un album autobiographique dans lequel elle raconte son trouble bipolaire : Goupil ou face. Le livre connaît un vrai succès, autant auprès du public que des professionnels de santé qui l'utilisent comme un outil de thérapie.

À partir de 2019, elle se consacre à son métier d'autrice à temps complet avec La Fille dans l'écran. Pour écrire ce roman graphique à quatre mains, elle fait appel à Manon Desveaux, rencontrée sur le Forum Dessiné dix ans plus tôt. De leur expérience commune de BD collective naît un album atypique qui raconte avec douceur une relation d'amour entre la France et le Québec, où Lou Lubie vit alors.

Aujourd'hui, à trente-quatre ans, Lou Lubie est de retour en France où elle explore de nouveaux sujets de société : les angoisses (L'Homme de la situation), les contes de fées (Et à la fin, ils meurent) ou encore les surdoués (Comme un oiseau dans un bocal).

Elle a publié onze livres et sa prochaine bande dessinée paraîtra fin mai 2024.

Lou Lubie, scénariste et dessinatrice de bandes dessinées, est autrice de onze livres. Ses romans graphiques parlent d'émotions, de rapport à soi et de sujets de société.

Originaire de l'île de la Réunion, elle publie son premier roman à l'âge de dix-huit ans, avant de s'orienter vers la BD. Ses cinq premiers livres voient le jour chez des éditeurs réunionnais.

Passionnée par les possibilités créatives du numérique, elle fait ses études dans le domaine du jeu vidéo. En 2008, elle fonde le Forum Dessiné, un site communautaire où des dessinateurs de tous niveaux improvisent ensemble de la BD collective. Toujours actif aujourd'hui, le site a vu défiler plus de 3.000 dessinateurs et 350.000 dessins.

Son sixième album, Goupil ou face – BD de vulgarisation sur la bipolarité –, la fait connaître en métropole. Depuis, elle traite de sujets variés comme les relations LGBT (La Fille dans l’écran), les angoisses (L'Homme de la situation), les contes de fées (Et à la fin, ils meurent) ou encore les surdoués (Comme un oiseau dans un bocal).

Sa prochaine bande dessinée paraîtra fin mai 2024.

Lou Lubie est autrice de bandes dessinées. Ses romans graphiques parlent d'émotions, de rapport à soi et de sujets de société.

Originaire de l’île de la Réunion, elle y publie ses premiers ouvrages, avant de se faire connaître en France métropolitaine avec Goupil ou face. Elle a publié onze livres.

Passionnée par le numérique, elle a fondé le Forum Dessiné (www.forum-dessine.fr), un site communautaire de dessin. Depuis 2008, ce site, toujours actif, a accueilli 3.000 dessinateurs et 350.000 dessins.

Aujourd’hui, elle continue d’explorer des sujets très actuels, des contes de fées dans Et à la fin, ils meurent au HPI dans Comme un oiseau dans un bocal.

Ce texte est libre d'usage et peut être reproduit tel quel.
Photo ©Vollmer-Lo, 2022 - Reproduction sur demande

Comment as-tu appris à dessiner ?

Je suis autodidacte : je n'ai jamais pris de cours de dessin de ma vie !

J'ai tout appris en postant beaucoup sur le Forum Dessiné, mon site communautaire de BD collective : presque 10.000 dessins en 16 ans. Forcément, quand on s'exerce autant, ça finit par porter ses fruits. Dessiner avec d'autres artistes a été une grande source de motivation et d'inspiration. N'hésitez pas à nous rejoindre, peu importe votre niveau de dessin !

Préfères-tu le dessin numérique ou traditionnel ?

Je ne fais que du dessin numérique. En fait, je suis même très mauvaise avec un crayon entre les mains... Les seuls dessins que je fais sur papier sont les dédicaces !

Je travaille sur PC avec une tablette graphique Wacom toute simple, sans écran. J'utilise Photoshop pour le dessin et inDesign pour la mise en page.

La Fille dans l'écran est-il autobiographique ?

Non, c'est une fiction construite autour du concept d'écriture à deux.

Ce principe vient du Forum Dessiné, où chaque auteur incarne un personnage. Nous sommes parties du concept de deux personnages qui s'envoient des SMS sans se voir, et nous avons construit l'histoire autour.

Quel est ton parcours scolaire ?

• Un bac scientifique ;

• Une Mise à Niveaux en Arts Appliqués (1 an) qui m'a permis de me découvrir une passion pour le numérique ;

• Un Master en Game Design et Management, c'est-à-dire la conception de jeux vidéo (les règles du jeu, pas le graphisme) à Supinfogame.

Comment as-tu trouvé ton style ?

Un "style" finit par émerger à force de beaucoup dessiner : il me semble que le mien se construit de BD en BD. Pour autant, j'adapte toujours mon trait au projet : par exemple, Et à la fin, ils meurent utilise un dessin très minimaliste, sans décors, sans perspectives, tandis que celui de L'homme de la situation, un thriller, se rapproche du franco-belge. Et comme j'apprends sans cesse, de nouvelles portes s'ouvrent en permanence !

As-tu exercé d'autres métiers ?

Quand j'ai commencé à faire de la BD sérieusement, pour m'en sortir financièrement, je jonglais avec le travail alimentaire de développeuse web. Même si je ne travaille plus en agence, je code toujours des sites pour le plaisir - comme celui-ci 😊

As-tu toujours voulu pratiquer ce métier ?

Je ne pensais pas faire de la BD un jour : jeune, je rêvais d'être romancière.

Une fois que j'ai publié mes premiers romans, un éditeur m'a recrutée pour écrire un scénario de BD : c'est devenu L'île au temps suspendu. Puis j'ai appris à dessiner, et j'ai commencé à faire des BDs en solo.

Depuis quand es-tu autrice à plein temps ?

Je me suis dédiée à 100% à la BD à partir de La Fille dans l'écran, mon septième album. Il devenait de plus en plus difficile de mener d'aussi gros projets en parallèle d'une autre activité...

As-tu galéré à te faire éditer ?

Oui ! Il a fallu un an de refus avant de trouver un éditeur pour Goupil ou face. Pour L'homme de la situation, j'ai d'abord proposé le projet à 17 éditeurs, sans succès.

Aujourd'hui, j'ai une belle relation éditoriale avec ma maison d'édition et je sais qu'ils sont prêts à me suivre pour mes projets suivants.

Comment gères-tu le manque d'inspiration ?

En organisant bien mon travail en amont, je me débrouille pour avoir toujours quelque chose de "décérébré" sur lequel je peux avancer. Quand je galère sur la conception d'un nouveau chapitre, je me vide l'esprit en terminant le précédent en attendant que l'inspiration revienne...

Quelles BD t'ont inspirée ?

J'aime plus que tout les BD qui se déroulent dans des univers imaginaires : Beauté (Hubert / Kerascoët), Lettres perdues (Jim Bishop), Les Ogres-dieux (Hubert / Gatignol)... Mais la BD qui m'a donné envie d'en faire, c'est Blankets (Craig Thompson). Bien que j'aie beaucoup écrit de vulgarisation, je n'en lis quasiment jamais !

Pour découvrir mes lectures préférées, retrouvez ici mes coups de cœur.

Quelle partie de ton travail préfères-tu ?

J'aime le flow de la production, quand la BD se déroule petit à petit... Les pages se construisent sous mon stylet, je ne vois plus le temps passer et je constate avec satisfaction que le projet grandit !

J'aime aussi beaucoup le moment où la BD sort : partager mon travail avec vous, vous rencontrer, lire vos avis, parler du livre...

Le plus pénible, c'est la phase de recherches. Faire des croquis préparatoires, sans finalité directe, me soûle, et je me lasse aussi très vite des recherches documentaires. J'ai besoin d'avoir un but !

Quel conseil donnerais-tu à un.e auteur.ice débutant.e ?

Attention à votre rythme de travail ! Dans un "métier-passion", il est facile de se laisser déborder et de laisser le boulot empiéter sur la vie privée... et la santé. Évitez de travailler les soirs et les week-ends, n'oubliez pas de prendre des vacances et fixez-vous des délais réalistes pour éviter les rush de fin de projet.

Est-ce que tu dessines beaucoup en-dehors du travail ?

Non, jamais ! Je ne suis pas le genre d'artiste qui se promène avec un petit carnet et un crayon. Je ne fais jamais de dessins pour m'amuser – en-dehors du Forum Dessiné qui est mon petit plaisir. En fait, je ne dessine que pour le travail !

Préfères-tu scénariser ou dessiner tes BD ?

Je suis clairement une scénariste de cœur. D'ailleurs, je n'ai appris à dessiner que par utilité, parce qu'il fallait bien que quelqu'un s'y colle... mais je n'aime pas vraiment ça !

🎲 Une autre anecdote au hasard

Dédicaces & rencontres

📍 Amiens
1e et 2 juin 2024
Festival Rendez-vous de la bande dessinée

📍 Paris
Samedi 8 juin 2024, 16h-19h
Librairie BDnet Bastille
Dédicace

📍 Lyon
14 juin 2024
Librairie LaBD / Aquarium Ciné-Café
15h30 - 18h30 : dédicace à la librairie La Bande Dessinée
À partir de 20h30 : projection + débat au ciné-club l’Aquarium

📍 Grenoble
Samedi 15 juin 2024 à 15h
Bibliothèque du centre-ville
Rencontre suivie d'une dédicace
En partenariat avec la librairie Momie Grenoble

📍 Paris
Vendredi 28 juin à 19h30
Librairie Violette & co
Rencontre suivie d'une dédicace

📍 Toulouse
Vendredi 5 juillet 2024
Librairie Le Comptoir du Rêve
15h-16h : Rencontre au théâtre la Cave poésie
16h-19h : Dédicace à la librairie Le Comptoir du Rêve

📍 Bordeaux
Samedi 6 juillet de 15h à 18h
Librairie Mollat
Dédicace

📍 Brest
21-22 septembre 2024
Festival Brest en Bulle

contact

Un site entièrement tricoté main !

Tous droits réservés © Lou Lubie 2008 - 2024

Retrouvez-moi aussi sur Instagram !